Marketing

Quelles méthodes pour nettoyer une base de données ?

La base de données est évolutive et complexe en même temps, mais elle fournit des renseignement fiables et de qualité. Vos équipes y ajouteront de nouveaux renseignements à chaque fois que cela est nécessaire. Avec le temps, la base risque de devenir obsolète. Pour garder une efficacité commerciale et marketing, ladite base doit être bien nettoyée. Comment faire?

Raffermir l’objectif de la base de donnée et auditer les données

Déjà, il convient de formaliser les objectifs de la base de données au sein de l’organisation. Cette base ne doit pas être un dépotoir où on met tout sans réfléchir. Elle répond à un objectif prioritaire qu’il faut donc définir.

Ensuite, vous devez auditer les données pour attester de leur bonne qualité. Vos données sont-elles pertinentes par rapport à l’objectif que vous avez fixé ? Si elles ne répondent pas à cet objectif, il faudra définir une autre stratégie de mise à jour et de collecte des données.

Définir et nommer des champs

Quelles sont les attentes de ceux et celles qui utilisent votre base de données ? En répondant à cette question, vous avez de nombreux champs. Il faut mettre cette liste en perspective avec l’objectif. Le data quality passe par le recentrage sur les données (https://dqe.tech/dqe-one/unify/) qu’il faut collecter. Vous pouvez ensuite éliminer les champs qui ne répondent pas aux objectifs et qui n’intéressent pas les utilisateurs.

Donnez une normes aux champs dès que possible en fixant le seul et unique format de saisie. Faites la vérification des numéros de téléphone et fixez une règle unique que vous appliquerez à vos fichiers. Vous pourrez faire la même chose pendant la vérification des emails.

Corriger les données erronées et éviter les doublons

Vous devez aussi corriger les données erronées ou les supprimer si vous n’en avez pas besoin. Identifiez également les doublons afin de les supprimer. Dans cette optique, il est nécessaire de définir une clé d’identification à votre base de données.

La clé d’identification associe différents champs pour vous permettre d’identifier un enregistrement. Vous pouvez appliquer cette clé et isoler les enregistrements en doublons. Après avoir trouvé les doublons, vous pourrez les fusionner. Pour cela, vous devez définir le plus fiable des enregistrements en définissant des règles de priorisation selon vos sources de saisie.

Une fois que vous avez fini le data cleaning (https://dqe.tech/) vous pouvez procéder à une mise à jour et à un enrichissement. Avant de vous lancer dans cette procédure, pensez aux leçons que le nettoyage vous a apporté. Pensez aussi aux meilleures méthodes d’actualisation et de collecte des datas dans la base de données.

La base de données fait partie des outils stratégiques d’une entreprise. Vos décisions et votre stratégie se fonde sur cette base et c’est pourquoi, vous devez avoir des données exploitables et mises à jour à tout instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *