Google Home VS Home Mini
Geek

Google Home ou Google Home Mini ? Les différences pour vous aider à choisir

Pour choisir de dépenser une cinquantaine d’euros ou près de trois fois ce montant pour avoir une enceinte intelligente connectée, il faut comprendre les différences qu’il y a entre les modèles Google Home et Google Home Mini. Nos comparaisons vous permettront de choisir en fonction de ce qu’il vous faut vraiment.

Là où Google Home Mini équivaut à Google Home

Si vous voulez avoir un assistant domestique qui répond à vos demandes sur la météo, la géographie, les mathématiques, les résultats de rencontres sportives, les devises, la traduction d’un mot ou d’une phrase ou encore la valeur nutritionnelle d’un aliment, si vous voulez pouvoir commander par la voix le réglage de la température de votre thermostat, l’allumage de votre téléviseur, la gestion de vos caméras de surveillance, la diffusion d’une émission radio ou encore le lancement de votre playlist, alors Google Home et Google Home Mini vous conviendront de la même façon.

Idem si votre objectif est d’être aidé dans la planification de votre journée grâce au rappel de vos rendez-vous, à l’identification des services disponibles dans votre localité ou même à l’arrangement de votre emploi du temps et si vous voulez avoir de la compagnie pour jouer à des jeux comme les quizz, alors Google Home Mini et Google Home vous offriront les mêmes satisfactions. L’intelligence artificielle de Google Assistant est en effet en mesure de délivrer la totalité de sa gamme de services via les deux modèles d’enceintes intelligentes. Par ailleurs, les deux monoblocs sont capables de se connecter aux mêmes périphériques sans fil grâce au WiFi b/g/n/ac et au Bluetooth 4.2 dont ils sont dotés et grâce aussi à leur compatibilité avec Chromecast et Chromecast Audio. En outre, autant Google Home que Google Home Mini peuvent gérer chacun six comptes grâce aux capacités d’identification vocale de Google Voice Match.

Google Home : les avantages « de taille »

Google Home
source : theverge.com

Là où les différences justifient le choix du petit modèle ou de son aîné, c’est au niveau du couple encombrement-design et de la qualité sonore délivrée.

Sur le premier plan, Google Home Mini se fait discret et se fait quasiment oublier. Mais on l’appréciera si on préfère la mobilité et la compacité et surtout si on souhaite destiner l’assistant intelligent à une pièce restreinte comme la chambre ou la cuisine.

En revanche, on préférera son grand frère si la pièce qui doit l’accueillir a une importance aussi grande qu’un salon puisque son format apparaîtra alors bien proportionnel à son importance. Leur design respectif n’est ni exubérant ni trop discret . Penser qu’un petit galet de moins de 10 cm de large et de 4 cm d’épaisseur est en mesure de répondre à 1830 demandes est aussi ébahissant que de penser qu’un boîtier à peine plus imposant peut vous entendre dans un environnement bruyant pour répondre avec diligence à vos besoins de savoir, de commander ou d’écouter de la musique haute définition.

Enceinte connectée = qualité sonore

Google Home VS Home Mini VS Home Max
source : frandroid.com

Au niveau sonore, les dimensions de Google Home Mini lui imposent un équipement auditif et sonore minimaliste. Ses 9,4 cm ne lui permettent effectivement pas d’accueillir autre chose qu’un petit micro de reconnaissance vocale, malgré une longue portée. L’enceinte embarque aussi un unique haut-parleur de 40 mm, diffusant tout de même du son à 360 °. Ces caractéristiques ne font pas de lui une enceinte musicale pro même si elles peuvent tout à fait satisfaire les non audiophiles. Le modèle Mini se fait toutefois largement pardonner de par son prix qui est le tiers de celui de son grand-frère.

Google Home classique, lui, dispose d’un espace intérieur suffisant pour accueillir deux micros capables d’identifier les voix au milieu de bruits sonores assez élevés ainsi que d’un haut-parleur à grande excursion avec transducteur de 5 cm et deux radiateurs passifs de 5 cm.

On ne peut pas ici ne pas citer Google Home Max qui intègre des microphones hyper performants que ne peut gêner une diffusion musicale à volume haut, ainsi que deux boomers double bobine grande excursion avec deux haut-parleurs de 18 mm. A cela vient s’ajouter la technologie Smart Sound qui rend automatique l’adaptation du son qu’il diffuse en fonction de l’acoustique du milieu.

En bref, on peut dire que le modèle classique de Google Home a sa place chez vous, de par le vaste service d’accompagnement domestique. En revanche, il ne vous faudra payer que le tiers du prix de Google Home si vous ne voulez pas en faire une installation audio en plus d’un assistant domestique intelligent puisque Google Home Mini vous suffira largement. L’utilisateur exigeant qui veut à la fois l’intelligence et le top d’une enceinte quant à lui demandera la version Max qui se révèle un concurrent direct d’un fleuron de la sonorisation domestique tel que Sonos One.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *